L’opération est située dans le quartier de la gare de Blanquefort et se compose de 38 logements dont 31 logements collectifs en locatif social et maisons individuelles en accession. Le projet est ponctué par trois échelles, révélatrices de trois opportunités d’habiter l’îlot de la gare : du logement individuel au logement collectif en passant par l’échelle intermédiaire. Autant de variations de volumétrie et de densité pour une intégration en douceur dans le tissu pavillonnaire du quartier.

Deux entités se distinguent sur la parcelle : les bâtiments A et B sur rues face à la Gare, et  les maisons mitoyennes en fond de parcelle. Le bâtiment A en R+4 fait figure de proue face à la Gare et marque une nouvelle identité au lieu. Le bâtiment B composé d’une alternance de petits volumes effilés en R+1 à toitures pentées d’une part et à toiture plate de l’autre dialogue avec l’échelle de la maison individuelle. L’ensemble est relié par un socle unifiant en brique claire. Ce dispositif, en gradins, facilite l’intégration architecturale des logements collectifs dans un tissu pavillonnaire bas.

Le projet est marqué par une volonté d’offrir des espaces extérieurs à chaque logement ;  terrasses, balcons, jardins plantés, jardins suspendus. Par le jeu de découpes en balcons et terrasses, cette générosité spatiale concourt à créer des façades riches et poreuses. Ce parti pris  permet en outre de proposer des logements largement ouverts sur l’extérieur. Les plus grands bénéficient de triples orientations.

  • Maitre d’ouvrage :  
    Clairsienne  
  • Concours restreint, projet lauréat  
    Construit 
  • Mission : 
    Mission de base loi MOP  
  • Programme :   
    38 logements en accession et 31 logements locatifs sociaux 
  • Coût   
    3.5 M€ HT  
  • Surface :  
    2290 m² 
  • Architecte : 
    BLP & associés 
  • Chef de projet :   
    Hélène Gautier 
  • Crédit Photographique :  
    Jean-François Tremege