brochet lajus pueyo

 

Le terrain de la rue Wagner et de la rue de l’Asie forme une lisière entre le grand territoire ouvert et libre que constitue le cimetière et le quartier très typique des « 400 maisons » avec ses allées arborées et cette disposition si particulière qui offre des espaces collectifs, des lieux de rencontre simplement organisés en une trame remarquablement régulière.

La spécificité de ce lieu impose un projet aux multiples facettes, un projet qui s’intègre dans le projet urbain de revalorisation de la zone et qui tire du contexte local si particulier l’essence de sa conception architecturale.

S’appuyant sur ces deux corps de données centraux, nous avons imaginé un projet qui privilégie le confort de vie, la vie de voisinage et la collectivité, tout en réservant à chaque habitant une intimité préservée et un espace privé individuel original et diversifié.

Dans la composition d’ensemble, qui associe habitat collectif et individuel groupés, l’orientation des lieux de vie, l’agencement des habitations les unes par rapport aux autres favorisent trois objectifs principaux : le bon ensoleillement des lieux de vie, la préservation de l’intimité de chaque habitat, et le prolongement des logements par des espaces extérieurs privatifs donnant sur l’espace collectif.

  • Maitre d'ouvrage   
    Pierres et Territoires de France Nord 
  • Concours restreint, projet lauréat   
    Réalisé 
  • Programme 
    82 logements collectifs & 25 Maisons Individuelles 
  • Coût  
    10 960 000 € 
  • Surface  
    8 910 m²  
  • Architecte mandataire  
    Brochet Lajus Pueyo  
  • Conception  
    Adélaïde Wambergue 
  • Réalisation  
    Nicolas Croxoo 
  • Crédit photographique   
    Agence BLP