brochet lajus pueyo

L’ancien centre de tri postal de la ville de Bordeaux est un édifice de style Art déco réalisé par l’architecte urbaniste Léon Jaussely, grand prix de Rome en 1903. Cet édifice de 100 mètres de long est en cours d’inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Le projet de réhabilitation constitue un point sensible pour la ville de Bordeaux. Sa position géographique dans la ville est importante : au débouché du pont ferroviaire assurant avec la gare la première image de la ville pour les voyageurs, à proximité de la Garonne et de l’aménagement des quais à venir, du tramway, etc.

Le projet vise à restituer l’édifice d’origine, y compris les cages des deux escaliers majestueux, tout en intégrant les impératifs techniques liés à la mise en place de la nouvelle salle de contrôle de la SNCF.

Des interventions majeures ont été réalisées :

• De restitution : recherche du rythme et des proportions des façades vitrées d’origine, suppression des ajouts au fil du temps (appentis, ouvrages murés), mise en valeur des ouvrages extérieurs remarquables et caractéristiques de l’esprit Art Déco : décors de mosaïque, fers forgés ;

• Techniques, liées à la nouvelle occupation des lieux : renforcement général de la structure d’origine suite à la surélévation des années 60.

 

  • Maître d’ouvrage  
    Réseau Ferré de France (RFF) 
  • Mission  
    Commande directe 
  • Coût   
    3 500 000 € 
  • Surface  
    4 185 m² 
  • Architecte mandataire   
    Brochet Lajus Pueyo 
  • Conception   
    Adélaïde Wambergue 
  • Réalisation  
    Alexandre Dumoulin 
  • B.E.T. tout corps d’état  
    Betri 
  • Acousticien  
    IdB acoustique